AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'étrange bruit du Tombeau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: L'étrange bruit du Tombeau   Dim 25 Juil - 16:41

L'étrange bruit du tombeau
La matinée était fraiche pour la saison, j'avais été prendre ma mission puis la clef du tombeau. Ca promettait de ne pas être simple, beaucoup plus difficil que la destruction de la Skull Sader. J'étais déjà équipé, et en plus que d'habitude j'avais déjà pris ma lance a la main, craignant d'être à bout de force une fois sur place. Le désert n'est pas mon élément favoris, je suis a l'aise dans l'eau, mais il est vrai que la chaleur y est pesant signe d'humidité dans l'air. Je pourrais peut-être en tirer un peu de puissance, quoi qu'il en soit un voyage dans le désert serait pour moi un bel entrainement. Je sortis la missive et le relut une dernière fois avant de partir:
"L'étrange bruit du tombeau

Plusieurs personnes habitant dans le désert de Fiore n'arrête pas d'entendre des cris effrayants la nuit près du vieux tombeau, ils aimeraient savoir ce qui se passe là-bas, mais non pas le courage de s'aventurer dans le tombeau. Découvrez ce qui se passe à l'intérieur et stopper cette agitation nocturne.

Nécessite : La clé du tombeau

Récompense : 50 000 Joyaux + la clé stellaire d'argent du Titan"

La récompense n'était pas mal, je devrais agir la nuit mais tout ce qui se passait était énigmatique, je devrais donc questionner le locaux. Je pris la route dès que je fut sorti du magasin ou je venais d'acheter ma clef. Avec une apparente décontraction je suçais ma sucette(Ouais je sais ça coule de source mais bon.) et marchais d'un pas légé. Le désert de Fiore, ce n'était pas vraiment loin, mais la piste pour se diriger une fois dans le désert n'étaient pas très bien indiquées. Marcher dans le désert, ce n'était pas mon fort, mais je devais tout de même le faire pour accomplir cette quest. Ma marche dans le désert fut plus difficil que jamais, cette chaleur perpétuelle j'avais cru en mourir sur les premières heures. J'avais épuisé mes réserves d'eaux, je titubais, bientôt les ténèbres me gagneraient. Ce qui devait arriver arriva, je tombais dans le coma, déhydraté. Je ne me souvins de rien, mais lorsque je m'éveillais je me trouvais dans une petite pièce mal éclairée surveillé par deux jeunes enfants qui jouaient avec mes affaires. Je me redressais et cherchait mes lunettes, bien sur ils jouaient avec également alors sans même ouvrir les yeux je pris la parole en tendant la main dans le vide.

Mes lunettes, vite. Et s'il vous plaît cessez de jouer avec mes affaires, j'ai une mission à accomplir.
Je sentis dans mes mains les lunettes et les mis sur mon nez, puis une femme entra dans la pièce demandant aux enfants de sortir. Elle était très belle, un corps bronzé, un visage fin, des yeux noirs, de longs cheveux ondulés et noirs, des formes plutôt bien proportionnée. Je me levais immédiatement, quelle femme attirante, mais je n'étais pas là pour ça. Je me titubais trois pas, avant qu'elle ne me repousse sur le lit, m'ordonnant de rester couché jusqu'à ce que je sois guéris. Guéris? De quoi? Je regardais mon corps couvert de plaits, elle m'expliqua un peu plus tard que je m'étais écroulé sur un nid de scorpion et que ma survis était un miracle. Un miraclen, possible je n'en savais rien moi. Je savais juste que je devais me renseigner, alors avec une voix faible je pris la parole.
S'il vous plaît, laissez moi partir, je dois me rendre dans un village, j'ai une quest à faire.
Oui, nous savons déjà, après avoir vérifié vos affaire et en ayant vu votre tatouage sur le torse. Vous êtes de Lamia Scale, vous êtes bien à Cactus city.
Je me redressais sans me lever, soucieux d'éviter que la femme entre en contact avec moi et n'appuis sur l'une de mes blessures encore douloureuse. Puis avec un faible sourire je repris la parole. Oui, je n'avais rien trouvé de mieux à faire que de sortir cette phrase pourrie, mais après tout je n'étais pas un sage, juste un mage.
Alors comme ça un ange m'a recueilli dans le village ou je dois travailler.
... Mauvaise pioche, je suis mariée.
Elle dit tout ça en rigolant, me laissant honteux, forcément. J'avais été idiot d'avoir essayer de faire le lover maintenant mais quitte à rester couché autant avoir une belle compagnie. Enfin, je me recouchais gagné par la fatigue, je m'endormis en quelques minutes. Je me réveillais au petit matin, une jeune femme sur le bord de mon lit dormait la tête sur les bras. Elle était extrêmement pâle et blonde. Je me levais sans faire de bruit, puis la portaise et la mis à ma place, nul doute qu'elle avait veillé sur moi toute la nuit. Je déposais un baisé sur son front et murmurais un petit merci. Au moment ou je quittais la pièce je tombais sur la femme que j'avais rencontré la veille. Je lui chuchotais afin de ne pas réveiller la jeune femme.
Merci pour tout, mais je dois vraiment travailler, je sais que ce ne sera que ce soir mais je ne vais pas rester à rien faire.
Je sais... Veillez juste à ne pas vous forcez.
Ouais, je sais.
Je me rendis dans la cuisine et cherchait de l'eau, il m'en fallait et d'urgence. J'étais vide, ma magie était presque épuisée. Je cherchais en faisant le moins de bruit possible, c'est alors qu'un gamin prit la parole.
Tsss, sans gêne le mec, touche pas à mes affaires, mais il se gêne pas pour fouiller chez les autres.
T'es qui toi? Le gamin qui fouillait mon sac, ouais bah je suis à sec, si j'ai pas de l'eau très vite ça va devenir problématique. Pour pouvoir vous aidez j'ai vraiment besoin de boire.
Tiens, tu te contenteras de ça pour la journée, comme tout le monde.
Il me jeta une bouteille d'à peine 50cL, je devais faire avec. Quoi que, j'avais un idée. Une fois que j'aurais but, je pourais sans doute faire un geyser, cependant boire ma propre eau ne m'étais possible, alors ça profiterait au moins aux villageois, moi je prendrais dans les réserves d'eau du village et ainsi j'aurais rendu toute l'eau, ainsi qu'un petit supplément. Je bus tout d'une traite et soupirais de satisfaction.
Merci, j'ai bien crus que j'allais mourir. Ramène tout le monde et dis leur de prendre tous les récipient qu'ils pourront, je vais faire venir l'eau.

T'es pas sérieux toi quand tu t'y mets, on est dans le désert.
Et moi je suis un mage d'eau. Aller grouilles toi.
Je me dirigeais donc vers le centre de villagee, une fontaine tari depuis bien longtemps s'y trouvait. Je pointais avec mon doigt le bassin et l'emplis d'eau, tous arrivèrent en courant et refirent leurs provision d'eau. Les voyants ainsi je partis dans les réserves et me gavais d'eau. La petite blonde qui m'avait veillé, arriva un peu en retard, n'ayant pour elle que deux malheureux sceaux d'eau. Malheureusement je devais garder mes forces pour ce soir, après tout je devais violer un tombeau et découvrir ce qui s'y tramait. Elle resta avec moi me tenant compagnie. Je la questinnais un peu, après tout je ne savais rien d'elle.
Merci de m'avoir veillé cette nuit. Je ne sais pas qui tu es, t'as pas un prénom?
Ah, ça. De rien. Je m'appel Amy et toi?
Euh, je suis Yoshitsune de Lamia Scale.
La conversation ne dura pas plus longtemps, la nuit commençait a tomber et une mélopé funèbre accompagné de cris se faisait déjà entendre. Immédiatement je me levais et me dirigeais vers le cimetière, je n'étais pas véritablement rassuré. Qui l'aurait été d'ailleurs, décendre dans des tombes ce n'est pas l'activité principale d'un mage. J'ouvris la porte du tombeau et y pénétrait, les cris augmentèrent considérablement et les chants funèbres avaient disparuent. J'hésitais réellement a pénétrer plus loin et descendre dans les profondeurs de la terre. Mes pas raisonnèrent dans l'obscurité. Je sortis donc une torche et l'allumait, un puissant vent l'éteigni, mais avant qu'elle ne s'éteigne j'eu le temps de voir une silhouette. Rien n'était fait pour me rassurer finalement. Je descendis donc à tatons. Une fois au bas de l'escalier des torches s'allumèrent sur mon passage éclairant un long couloir, et tout au bout une silhouette de femme vêtu d'un voile. Je me dirigeais en courant vers la silhouette, mais lorsque je voulu la toucher du doigt elle disparut, comme si j'avais touché la surface d'un liquide elle se brouilla puis disparut. Là, j'étais paniqué, je ne savais vraiment plus quoi faire. J'étais face a un mur, je l'inspectais. En effet c'était de la vieille roche, et il était fissuré, de la lumière passait au travers, je me liquéfiais donc pour traverser. Une fois de l'autre coté je restais sous forme liquide, un groupuscule était présent, une dizaine pas plus, au centre de la pièce circulaire se trouvait une table en pierre sur laquelle était ligoté une femme qui hurlait à la mort. Du sang coulait, c'était un avantage pour moi et un terrible sort pour la jeune femme. Elle se faisait torturer et mutiler. J'étais hors de moi, faire de telle pratiques, quelle barbarie. Je repris ma forme humaine en retirant mes lunettes au passage, j'étais sérieux et prêt à en découdre, peut importe les dégâts. Je fis deux mouvements et une armure d'eau se manifesta autours de mon corps, le sang qui souillait le sol s'ajouta a l'eau et la lance complettait la panoplie. De ma main libre je fis apparaitre un rayon aqueux.
Le fouet du dragon!
Aucun n'eut le temps de riposter tous subir le jet qui les propulsa contre les murs, je leur fonçais dessus les achevants avec ma lance, seul le dernier je lui passais au travers. Je fus étonné, mon eau l'avait pourtant touchée.
T'es qui toi?
Eh bien, j'espérais un adversaire de qualité, on dirait que tu as réduit mes troupes au néant, mais je ne suis pas mort, et si tu ne m'arrête pas elle mourra.
Je m'en moque, ce n'est pas ma mission, je dois juste faire cesser les cris. Si je la tue, ça sera pareil.
A ce moment précis l'homme explosa de rire et la femme se décomposa. Elle palit immédiatement, je savais que ce n'était pas que dut a la perte des son sang, mais également à ma menace absolument pas dissimulée. Je m'avançais et fit disparaitre la lance. Et a la place deux lames d'eau virent la remplacer au niveaude mes mains. Je me ruais sur l'homme, il esquivait avec difficulté mais esquivait. Bientôt je ferais une erreur, il attaquerait et je le tuerais à ce moment précis. Durant dix minutes je continuais mon manège, puis je frappais dans le vent en appuyant mon geste, il saisit ce qu'il crut être une occasion, je liquéfiais une partie de mon corps et bloquais son avant bras dans mon corps. Puis je lui tranchais la tête d'un coup de lame. Je détachais la jeune femme et la sortit d'ici, devant moi se tenait encore ce spectre de femme blonde, impossible Amy, c'était elle. Un fantôme cette femme? Bien, s'il fallait en passer par là, en quittant les lieux j'innondais tout et brisais les piliers. Finalement le tombeau s'écroula sur lui même et je sortis avec la femme dans les bras. Je la ramenais a la femme qui m'avait soigné et repris la route en direction de la guilde. Je voulais voir si des nouveaux membres nous avaient rejoins.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Raigoh

¤ Fondateur || Mage sans Guilde || Rang A || Panthèra ¤¤ Fondateur || Mage sans Guilde || Rang A || Panthèra ¤

Messages : 74
Age : 24
Guilde : Solitaire


MessageSujet: Re: L'étrange bruit du Tombeau   Lun 26 Juil - 17:23

Parfait tu remporte, 200 points pour ta guilde, 70 XP et tes 50 000 joyaux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'étrange bruit du Tombeau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail destiny RPG :: Royaume de Fiore :: Désert-