AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un élevage menacé! Quest Yoshitune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Un élevage menacé! Quest Yoshitune   Sam 24 Juil - 10:41

Un élevage menacé

L'aube venait de se levé et moi avec, je n'avais pas vraiment de temps à perdre. En effet, hier j'étais passé au quartier général des Lamia Scale et j'ai trouvé une mission plutôt difficile, même pour un dragon slayer. La faire en équipe aurait été certainement plus sage, mais je n'avais croisé personne pas même le maitre. Aussi j'avais arraché la fiche de la mission en question et étais immédiatement partit. En me levant je jetais un rapide coup d'oeil à ma fiche, elle était bien en place sur ma table de chevet. Je la relut tout de même pour m'assurer que c'était bien la bonne. La demande disait: Une guilde noire menace plusieurs paysans pour leur voler leurs nourritures et leurs bétails, dernièrement en vue de la légère rébellion des paysans contre la guilde noire, une personne à sauvagement était tué. Arrêter la guilde noire et retrouver le bétail voler.
Récompense : 22 000 Joyaux

Vous devinez sans peine que mon regard c'est arrêter sur la première partie de la phrase et la récompense, si elle était aussi élevée c'est que la mission était difficile et que la guilde en question était relativement puissante. Aussi je me quittais ma maison et fit route vers Hargeon, la ville d'ou émanait la requête. Tout en cheminant je croisais pas mal de personne qui ne me connaissait pas encore, beaucoup s'attardait sur mes rain grip. Il est vrai que c'était peu courant d'en voir, et encore plus les miens. Bientôt je sortis de la ville, j'avais environs six heures de marches devant moi, sachant que j'avais une sainte horreur des moyens de transport j'y allais à pied. Le chemin traversait un lac, ainsi je gagnerais un peu de temps à ce moment-ci.
Le chemin se déroula sans aucun soucis, le ciel était au beau fixe et quelques nuages le parsemait. Il faisait doux pour la saison et j'appréciais grandement. Je fouillais dans ma poche avant de sortir une sucette à la fraise que je mis dans ma bouche. Je vérifiais une dernière fois si j'avais bien tout pris, histoire de ne pas être beaucoup trop loin pour faire demi-tour. Mes lunettes étaient là, je les mis immédiatement sur mon nez, mes sucettes et mes rains grips. Tout était bon, j'augmentais donc la vitesse de mon pas afin de ne pas trop flâner. C'est vers trois heures de l'après-midi que je trouvais le lac, cela faisait donc onze heures que je marchais puisque j'étais partie à quatre heure. Dans une heure environ je serais à destination, je me mis à courir sur l'eau sous les yeux ébahis des voyageurs. Le reste du chemin se fit sans aucune rencontre, j'arrivais aux portes de la ville ou ma mission allait se faire. Je demandais ou se trouvait les champs et pâtures, au nord ouest, à l'opposé de là ou j'étais forcément. Je m'y rendis donc et m'allongeais parmi le bétail. Là je piquais un somme jusqu'à environ vingt heures, me levant je me dirigeais donc vers l'une des chaumières, les habitants m'ouvrirent avec un regard paniqué. Aucun doute ils étaient bien menacé. Aussi je pris la parole afin de les rassurer, tout en leur montrant la demande.

Je suis le mage envoyé par Lamia Scale. N'ayez pas peur, je viens remplir la mission. Je vous demanderais juste de faire comme si je n'étais pas là. Je vais devoir faire une filature.
Les paysans approuvèrent et je me liquéfiais pour me cacher dans un vase. La suite promettait d'être corsé, d'après eux la guilde les menaçants était les Skull Saders, j'avais entendu parler de leur chef, une sorte d'expert en magie du feu. Mais beaucoup de ses membres étaient puissant et utilisait tous divers techniques. Le leader était Magaki, une sorte de fou furieux avide de pouvoir. En réalité je l'avais connu a une époque, à l'époque ou j'étais membre du trident. Cela ne me disais rien qui vaille. Je n'eus pas à attendre longtemps, trois homme encapuchonnés entrèrent dans la bâtisse en saccageant tout sur leur passage, ils ordonnèrent aux villageois de leurs remettre toute la nourriture présente, ce qu'ils firent en tremblant, et l'un des Skull fit preuve d'un peu trop de zèle et alla jusqu'à tuer la femme. Je ne supportais pas ce genre de personne, mais bientôt je la vengerais, le mari voulu également la vengé et fut tuer. C'était donc ça le régime imposé par Magaki, quel salaud il n'avait pas changé depuis notre dernière rencontre. Je devrais mettre fin à ses agissement. Les trois partirent en riant emportant la nourriture et mettant le feu à la maisonnette. Je sortis discrètement et les suivit sous une forme aqueuse. Cela ne donna rien, ils déposèrent les vivres dans un champs en bordure de la ville et repartirent harceler d'autre personne. J'attendis avec les vivre, sans doute était-ce un point de contrôle en attendant qu'on l'emmène ailleurs, je me glissais dans une bouteille et attendit. J'avais bien eut raison, une vingtaine d'hommes arrivèrent pour emporter toutes les provisions volées. L'une d'entre-elle parla à son comparse.
Ils sont tenaces, l'un d'eux m'a supplier de lui laisser de quoi manger ce soir. Vraiment pitoyable, s'ils veulent tant que ça récupérer leurs bien, qu'ils viennent les chercher. Ils finiront surement mort, comme les deux rigolos qui ont essayé.
Vraiment des abrutis! Comment ils osent croire qu'on les laissera vivre, on est là pour nous pas pour eux héhé.
S'en était trop, Magaki avait dépassé les bornes. Je le châtierais comme il se doit, par la mort. Bien entendu, je finis dans un entrepôt. C'était toujours mieux que de chercher soit même le lieu. Je sortis enfin de ma bouteille, j'étais tout engourdi. La tâche la plus difficile serait de tous les tuer ou les arrêter. Magaki ne serait pas un soucis. Deux gardes surveillaient l'entrée de l'entrepôt, dommage pour eux. Je frappais dans mes mains et une pluie commença à tomber. Ils furent étonné par cette pluie qui n'avait pourtant pas raison de tomber. Je frappais à nouveau et elle se fit tranchante et les tua. Je continuais ma route laissant les deux cadavres sur place. Avec une démarche décontracté je m'avançais droit vers le groupe, la guilde n'était pas très grande, seulement une cinquantaine de membre de bas niveau, même moi du haut de mon rang C je pouvais les vaincre rapidement.
Je commençais donc mon carnage méthodique lorsqu'enfin Magaki et un homme aux multiples éclair autours de lui arrivèrent. Je cessais de sourire, un maitre en électricité, voilà qui compliquait ma situation, Magaki était un mage sombre de rang C, mais lui il semblait être plus puissant encore que Magaki. L'inconnu s'avança vers moi et lança deux éclairs, je sautais en arrière et crachais ma sucette. Je n'avais plus le temps de jouer si je voulais survivre. Je fis donc un incantation rapide et invoquais la resplendissante lance qui m'avait été donné de faire apparaitre. Avec un regard rude à travers mes lunettes. Le véritable combat allait commencer, les éclairs fusaient en ma direction, je les esquivais avec pas mal de difficulté, la lance dans ma main je fonçais droit sur lui en évitant ses attaques, puis tentait de le frappé, je croyais vraiment que ma première attaque le toucherait, mais il sortit une lame de sous son manteau et para mon coup, c'était donc un gros combat à sens unique qui s'engageait. J'étais en grande difficulté, les bruits du combat raisonnaient sans doute dans la ville. Puis je compris une chose, au lieu d'esquiver les attaques, pourquoi pas me servir de l'eau comme para-tonner, je fis donc apparaitre deux grand geyser. Mauvaise idée en sommes, les éclairs étaient déviés oui, mais momentanément, il créa une barrière électrique entre mes deux attaques, mes propres sorts se retournaient finalement contre moi. Je n'aimais pas beaucoup la situation, Magaki commença à bouger lui aussi, il lançait des boules de feux, sans compter son ami qui lançait sans discontinuer des éclairs, j'évitais les éclairs, en partie, et stoppais le feux grâce aux poings du dragon. Je disais donc en partie car à cause de l'eau, je me faisais légèrement toucher par l'électricité et cela me paralysaient un peu. Ce n'était pas que cela était un réel problème mais à force ça pouvait le devenir. Il fallait que j'en finisse et vite. Cette fois tout ce jouerait sur ma dernière attaque.

Tombe et obéi moi, Ô pluie divine.
Voici ce que je fis, bien que cela puisse paraitre idiot de faire tomber la pluie face à la foudre c'était un plan qui avait ses chances, mon ennemis rigola, forcément il ne savait pas ce qui allait se produire. Puis attendant qu'il soit assez mouillé, je frappais dans les mains, en faisant quitté l'eau de mon propre corps, puis de terribles explosions secouèrent les lieux, l'homme électrique tituba, c'était plus qu'il ne m'en fallait pour l'achever. Je fis apparaitre le requin des profondeurs afin de l'immobiliser et le perçait de ma lance. Je me tournais enfin vers Magaki qui se relevait à grande peine, lui ainsi que tout ses acolytes encore en vie. Puis je liais mes mains encore une fois, l'eau ensanglanté serait parfaite.
Viens à moi, armure des guerriers sous-marins, viens à moi Armure Pourpre.
C'est ainsi que l'eau rougit par le sang forma une armure autour de moi. Je me jetais immédiatement sur Magaki, les paysans harcelé firent grand bruit en arrivant, lançant leur armes sur les ennemis. Je me trouvais seul face à Magaki qui était rougit par la haine.
Toi! Tu crois pouvoir me vaincre avec ton eau minable? A l'époque tout n'était que chance pour toi!
Si tu crois ça tu te trompe. Je vais te montrer là véritable puissance de mes attaques, regarde je viens au corps à corps. Tu n'es plus rien.
Je me ruais sur lui, de mon poing libre créant le poing du dragon, de ma bouche crachant de l'eau pour arrêter ses attaques, finalement mon poing le toucha, puis je lui tranchais la tête d'un coup de lance. Ses attaques n'avaient eut pour seul effet de me bruler légèrement l'avant bras. C'était déjà énorme, rare étaient ceux qui me brulaient. J'avançais donc vers les survivants de la guilde en les achevant d'un coup de lance.
Je retournais donc au village, aidant les villageois à rentrer leurs bétails et à ranger leur provisions, j'étais heureux, ma première mission avait été un franc succès. Skull Saders était morte, Magaki également, mais les champs étaient sérieusement endommagé, je m'en excusais et les habitants m'assurèrent que c'était rien. Une fois que j'avais fini de ranger je partis. Je rentrais donc chez moi, fatigué et las. Ce combat m'avait fatigué au plus haut point. Vivement que je croise une personne avec qui faire équipe durant mes quests.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fullbuster Grey

¤ Administrateur || Mage de Fairy Tail || Rang B || Ice's Fighter ¤¤ Administrateur || Mage de Fairy Tail || Rang B || Ice's Fighter ¤

Messages : 13
Age : 23


Feuille de mage
Niveau :
40/100  (40/100)
Expérience :
0/500  (0/500)
Inventaire et Joyaux :

MessageSujet: Re: Un élevage menacé! Quest Yoshitune   Sam 24 Juil - 19:37

Validé


"Rajout de 200 Points de Réputation / 22 000 Joyaux / 50XP "

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un élevage menacé! Quest Yoshitune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail destiny RPG :: Royaume de Fiore :: Hargeon-